L’idée de l’UDA : Les arts doivent être considérés comme un élément clé de l’éducation et faire partie intégrante de l’enseignement.

Question:How do we work together to equip youth with the right skills for the future economy?
on 10/04/2016

2

Views

0

Comments

1

Follows

La culture est une force. Les arts et la culture sont au cœur du développement chez les jeunes d’une attitude créative et de compétences essentielles dans une économie du savoir et de l’innovation.

La construction de l’identité culturelle et du sentiment d’appartenance à la société commence à l’école. On y apprend une langue et des références communes qui façonnent notre vision du monde et notre capacité à comprendre notre environnement et à y contribuer.

Non seulement l’éducation artistique contribue au développement personnel des élèves qui explorent leur créativité, mais elle les aide à trouver le mode de pensée qui leur convient avec pour résultat des progrès dans les autres disciplines comme les mathématiques ou la rédaction.

Pour encourager la persévérance scolaire

De nombreuses études le démontrent, nos partenaires enseignants et chercheurs en témoignent fréquemment, la pratique des arts, comme celle des sports, contribue à la motivation des élèves, à leur assiduité et à leur valorisation. C’est à ce jour le meilleur programme de persévérance scolaire qu’on ait à notre disposition. Nous vous invitons à lire à ce sujet les recherches produites par la firme canadienne Hill Stratégies qui ont, entre autres, analysé les données de méta-analyse sur des expériences réalisées dans plusieurs pays, dont l’Angleterre, l’Australie et les États-Unis. On y apprend que, au secondaire, le taux de décrochage atteint à peine 4 % chez les élèves initiés aux arts, contre 22 % chez ceux qui en ont été privés. La tendance se vérifie par la suite alors que deux fois plus d’élèves exposés aux arts obtiennent un diplôme et que 18 % d’entre eux obtiendront un baccalauréat, contre à peine 6 % dans le groupe des élèves qui n’ont pas eu cette chance. La pratique des arts semble même faire diminuer les disparités de réussite scolaire entre des groupes plus ou moins favorisés.

Pour le développement des compétences et de la créativité

On le constate, de façon plus large, la pratique des arts contribue au développement des compétences de générations d’élèves et cela se reflète jusque dans leur parcours professionnel. Est-ce que d’avoir joué au théâtre à l’école a de la valeur dans le CV d’un ingénieur ? Sans doute pas. Mais d’avoir ouvert son esprit à la créativité aura un impact sur son approche des défis qu’il aura à relever tout au long de sa carrière.

Pour que les arts demeurent au cœur de notre identité

L’intégration des arts dans l’enseignement a d’autres vertus. Bien entendu, elle encourage l’émergence de la vocation des futurs artistes. Mais elle contribue également au développement des publics de demain et à la consolidation de notre identité culturelle en tant que citoyens dans un pays composé d’identités multiples et de cultures riches, qu’elles s’expriment en français, en anglais ou dans l’une des nombreuses langues autochtones.

L’éveil aux différentes formes artistiques et le plaisir qu’on y trouve comme jeune public se répercuteront dans nos choix comme consommateurs dans notre vie adulte et plus tard comme parents et comme citoyens. Fréquenter le théâtre jeunesse, pratiquer les arts plastiques ou jouer dans l’orchestre de l’école nous amènera à être curieux de l’offre artistique, une fois devenus adultes. Les arts sous toutes leurs formes y gagneront, qu’ils s’offrent sur scène, en bibliothèques, au musée, dans les maisons de la culture, dans les galeries, en librairie, au cinéma ou sur toutes les plateformes numériques possibles et imaginables.

Alors que nos artistes affrontent une concurrence de plus en plus vive, que ce soit de la part de créateurs de partout dans le monde ou de la part d’autres formes de loisirs comme les jeux vidéo, nous devons stimuler l’intérêt et créer un appétit pour les œuvres qui viennent de notre propre terreau culturel pour ce qu’elles ont de spécifique et d’universel.

L’exposition des élèves aux arts, aux artistes, à la création et à la culture sous toutes ses formes se fait en encourageant un double mouvement : faire plus de place aux arts dans les classes et amener les élèves à la rencontre de la création dans des espaces consacrés aux arts et à la culture.

Qui est l'UDA et qui sont les artistes qu'elle représente?

Fondée en 1937, l’Union des artistes (UDA) est un syndicat professionnel représentant près de 13 060 artistes, dont environ 8 440 membres actifs et 4 620 stagiaires, regroupés au sein de quatre catégories : acteurs, chanteurs, animateurs et danseurs. Ils exercent leur métier dans plusieurs disciplines. Ils sont artistes de variétés, comédiens, chanteurs lyriques, cascadeurs, choristes, directeurs de plateau, humoristes, annonceurs et chorégraphes pour n’en nommer que quelques-uns.

L’UDA représente les artistes professionnels œuvrant en français au Québec et ailleurs au Canada, de même que tous les artistes œuvrant dans une autre langue que le français sauf dans une production faite et exécutée en anglais et destinée principalement à un public de langue anglaise. À ce titre, l’UDA est reconnue en vertu de la Loi sur le statut professionnel et les conditions d’engagement des artistes de la scène, du disque et du cinéma (loi provinciale promulguée en 1987) et accréditée en vertu de la Loi concernant le statut de l’artiste et régissant les relations professionnelles entre artistes et producteurs au Canada (loi fédérale promulguée en 1992). 

La mission de l’UDA : défendre les intérêts sociaux, économiques et moraux de ses membres, qui sont pour la majorité des travailleurs autonomes. Au cœur de ses activités : négocier des conditions minimales de travail et de rémunération des artistes dans les secteurs de sa compétence et assurer le respect des ententes collectives.  

L’UDA est membre de Compétence Culture, le comité sectoriel de main-d’œuvre du secteur de la culture, ainsi que de la Coalition pour la diversité culturelle (CDC). L’UDA est aussi affiliée à la Fédération internationale des acteurs (FIA).

Comments »

No comments have been posted on this idea yet.